Qu’est ce qu’un Coding Atelier?

Un “Coding Atelier” est le fruit d’une réflexion qui s’est forgée dans l’expérimentation.

telecharge

Je crois beaucoup à la Do-ocratie, qui suppose que si tu veux que quelque chose soit fait, et qui n’est pas fait (ou pas comme tu penses que ce devrait l’être!), tu peux t’en charger, ou aider à ce que ce soit fait. C’est ceux qui font ont raison! Ce n’est ni de la démocratie (pas d’élections), ni la tyrannie (pas de prise de pouvoir), ni de la méritocratie (pas de jugement sur la valeur de la personne), mais c’est une façon différente de considérer son rapport au groupe, en responsabilité, et en concertation, sur une réponse à des besoins tangibles.

Je crois aussi aux vertus pédagogiques de l’expérimentation et de l’erreur. Le droit de se tromper est fondamental dans le processus d’apprentissage, car il permet d’explorer des concepts, des savoirs nouveaux. Les savoirs-faire et savoirs-être développés lors d’ateliers, en groupe, permettent ainsi d’ancrer les savoirs, de les rendre vivants (à savoir utiles et utilisables), et non une collection morte d’informations à jamais oubliées (notre cerveau trie drastiquement!).

Bref, vous l’aurez compris, mettre la main à la pâte est fondamental dans ma démarche, essayer, tester, vérifier, expérimenter, tenter, faire, refaire, défaire, copier, se tromper, améliorer, construire, détruire, c’est apprendre.

Un peu d’histoire😉

Mes expériences en tant qu’animateur de ce qui allait devenir les Coding Ateliers, a commencé avec le premier Hackidemia sur Paris. J’y ai rencontré des enfants supposés en (grandes?) difficultés scolaires, mais qui avaient soif d’apprendre. Puis vient les Maker’s Fair, et autres rassemblements de Geeks/Hackers (Open bidouille Camp), à destination du grand public. Là aussi, beaucoup de curiosité autour des LEGO Mindstorms, de leur programmation, des possibilités offertes par Scratch, et des enfants qui veulent apprendre à faire des robots.

RobotLego

Parallèlement, J’ai eu envie d’apprendre autrement, grâce aux MOOC. Après avoir suivi l’un des tous premiers d’entre eux, donné par Sebastien Thrun, sur l’intelligence artificielle, Standford et un autre sur  l’apprentissage à la créativité (Learning Creative Learning) au MIT,  j’ai eu envie de partager tout ce matériau reçu avec mes enfants. Je voulais aussi les éveiller aux sciences, et à l’usage de l’ordinateur, sans rentrer dans une démarche trop scolaire. De fil en aiguille, je tombe alors sur l’initiative Coding Gouters. Et là, c’est un choc, convivialité du goûter, droit à l’erreur, le slogan “c’est pas l’école” à l’entrée, des papas geek à l’écoute, des enfants qui s’amusent, et tout le monde apprend de l’autre. Le simple fait d’amener mes enfants, mes LEGO, des ordis et d’aider les plus petits à faire des trucs cools, et répondre aux questions des plus grands, suffisait.

Coding Gouter: la découverte, la compréhension, la diffusion

Je trouve le logiciel qui permet aux enfants de programmer graphiquement, tout en capitalisant sur leurs compétences scratch: Enchanting, et je valide ce choix en proposant à des enfants non lecteurs, de faire un programme, ce qu’ils réussissent haut la main!!!

3emecodgout

Bref, l’idée d’ateliers de programmation dans l’esprit des Coding Goûter était née, ne restait plus qu’à peaufiner l’aspect pratique: 6 postes pour 12 enfants(max théorique pour un animateur), ça nécessite 6 robots NXT, (plus un NXT de secours), 6 pc portables avec Enchanting, (plus le mien en spare). J’achète sur Ebay ce qu’il me manque, grâce à la mairie de Pantin, qui me commande 2 ateliers d’initiation dans chacune de leurs 3 médiathèques. Je suis maintenant équipé. J’utilise le modéle “Ball Hunter”, car je voulais au début faire une sorte de rugby/foot, avec des balles de couleur à collecter, à ramener dans son camp. Si le jeu imaginé est manifestement trop dur à boucler dans le temps imparti, la base est hautement hackable, et le bras est très sympathique, il permet de faire des coucou!😉

Un peu de philosophie😀

Pourquoi apprendre aux enfants la robotique et la programmation, au travers des LEGO Mindstorms:

  • C’est des LEGO, c’est cool, j’adore ça, une sorte de madeleine de Proust, irrépressible. Ah, le bruit de gratte-gratte dans les pièces…
  • Tout robot démonté, toute partie enlevée, c’est autant de pièces pour de nouvelles créations, ZERO déchets. Mes LEGO d’enfance (35 ans pour certains), sont encore là pour en témoigner!!!
  • Les LEGO sont système, avant même d’être Technic, ils sont tous compatibles entre eux, pas de “saut” de gamme, pas d’abandon de pièces, elles fonctionnent toutes entre elles!!!
  • Les Mindstorms sont ouverts, les sources et les schémas sont publiés, afin que chacun puisse en faire ce que bon lui semble!!!
  • Un éco-système autour des Mindstorms s’est mis en place, avec des fournisseurs tiers, certains même validés par LEGO! Des capteurs et des actionneurs très performants, d’autres exotiques, d’autres carrément déments, des environnements de développement (aussi!) ont vu le jour grâce à cette volonté d’ouverture.
  • Voir, sentir, toucher le robot, permet une proximité évidente, et une projection, que les enfants peuvent mettre à profit pour comprendre les concepts de programmation parfois ardus. La capacité de “se mettre à la place” (du robot), leur permet de conscientiser, puis de s’approprier des phénomènes complexes, abstraits, et de les questionner (que veut dire “être proche d’un obstacle”, pour un robot, dans telle situation?)
  • On fait des Maths, des Sciences, pour comprendre pourquoi ça se passe comme ça. On joue avec, on tente d’anticiper, on applique des formules, on calcule des circonférences, des probabilités, des vitesses, et des déplacements. On code des informations,on se les envoie, on les reçoit puis on les décode. Bref, on communique avec notre environnement, en Maths, en Anglais, en Français, en Java, c’est pareil!!!
  • Les adultes de demain seront connectés, à un point difficilement imaginable aujourd’hui. Les bouleversements  rapides de société auxquels nous faisons face induisent des capacités nouvelles, au nombre desquelles la programmation. Elle seule permet la connaissance et le contrôle des mécanismes profonds qui sous-tendront l’hyper-connectivité. Cela sera un enjeu majeur de citoyenneté, tout comme la lecture et le calcul  au temps de Ferry. Darwin le disait, ce n’est pas les plus forts, ni les plus intelligents, qui survivent, mais ceux qui sont capables de s’adapter le mieux à un changement. (“It is not the strongest or the most intelligent who will survive but those who can best manage change.”). Pour s’adapter, il faut donc comprendre et réagir, la programmation permet les deux.
  • Parce qu’elle induit des modes de pensées différents (certains universitaires pensent que nous sommes en train de vivre la troisième révolution industrielle (l’ère du feu, transformation de la matière en lumière, l’ère de la vapeur, transformation de la chaleur en travail, l’ère digitale, transformation de la pensée en travail), elle invite à une refondation de l’école, par la pédagogie, et non par les contenus. C’est ce travail de réflexions et d’échange de pratiques qui est mené au sein de jecode.org, et un peu partout autour de la planète (code dojo et code clubs anglais, etc…).

P.S. L’année prochaine, la First Lego League revient en France. C’est un concours de construction et programmation de robots soutenus par LEGO, pour enfants encadrés par un parent, ou un prof. Devinez qui va tenter de monter une équipe avec les camarades de classe de sa fille??? Kiff inside. Et , fait exprès ou pas, le thème de cette année sera : future of learning!!!!

WorldClassPoster_FNL

4 thoughts on “Qu’est ce qu’un Coding Atelier?

  1. Bonjour et merci pour cet article, j’aime beaucoup l’expression do-ocratie. juste un petit mot de présentation je travaille à la médiathèque des Ulis où j’anime un club de robotique Lego (http://blog.animtic.fr/2014/03/12/robotique-en-epn/)et je vais rejoindre très prochainement l’équipe de Choisy le Roi j’ai cru comprendre que nous allons nous y croiser.
    Une remarque aux vertus pédagogiques de l’expérimentation et de l’erreur je rajouterai également l’importance de la documentation des projets “pour rendre les savoirs vivants et non une collection morte d’informations” Plus que l’apprentissage du code c’est l’occasion de créer ou trouver des ressources de les modifier et de les publier le tout sous une licence permettant son partage. voici le blog du club de robotique des Ulis : http://ulisrobotique.wordpress.com/
    La compétition First Lego League a déjà eu lieu cette année organisée par l’association Médio Environnement et la ville de Meudon. Un événement très riche en émotion et en rencontres.
    Au plaisir de se rencontrer AFK
    bien cordialement
    Julien

  2. Pingback: Qu’est ce qu’un Coding Atelier? | pbenco NXT Site

  3. Pingback: Qu'est ce qu'un Coding Atelier? | Veille Vaclav...

  4. Pingback: Robotique/Programmation | Pearltrees

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s